1784867298.8dd5717.68d146b925db4abc9b063d1ae2625d61

Théâtre: pourquoi il faut aller voir Les Faux British au Public

Jusqu’au 31 décembre, le théâtre Le Public de Bruxelles accueille le spectacle Les Faux British. Un vaudeville catastrophe adapté de The Play That Goes Wrong et mis en scène par Gwen Aduh, à ne pas rater.

L’histoire des Faux British

Sept comédiens amateurs se réunissent afin de mettre en scène un roman noir anglais, digne de Sir Athur Connan Doyle ou d’Agatha Christie. Nous sommes au 19ème siècle, au cœur de la vieille Angleterre, dans un manoir. Le soir des fiançailles de Florence et Charles, ce dernier est assassiné. Mais qui est le coupable? Pour mener à bien ce spectacle, les férus d’enquêtes policières ont un souci: ils ne connaissent rien au théâtre et éprouvent quelques difficultés à endosser les rôles de metteur en scène, de régisseur, ou même de comédien. Dès le départ, tout va de travers, le décor ne tient pas debout, le chien de l’ingénieur son est perdu dans la salle, les comédiens oublient leur texte, ont une diction particulière ou s’évanouissent, les costumes se décousent… Et cela ne s’arrête jamais.

Pourquoi aller voir cette pièce de théâtre?

Durant une heure et trente minutes, le burlesque et le comique de situation sont poussés à leur paroxysme, et ce, (étonnamment) sans lourdeur. Il s’agit d’une comédie réussie, la pièce a d’ailleurs reçu un Molière dans cette catégorie en 2016. Mise en abîme du théâtre, théâtre dans le théâtre, la pièce rend compte du travail qu’il y a derrière chaque représentation et nous scotche par sa scénographie de qualité, les mécanismes variés, surprenants, malins. Un spectacle à voir et durant lequel on ne s’ennuie pas une seconde.

Le projet Espace Public

La pièce de théâtre Les Faux British relève du projet Espace Public, qui œuvre à la pérennité du métier de comédien. Aujourd’hui, il n’y a pas plus de 30 personnes qui vivent du métier d’acteur de théâtre en Belgique. Cela s’explique par le fait qu’en Belgique francophone, un spectacle se répète en moyenne pendant 2 mois et est généralement joué 12 fois. Cette réalité a amené le théâtre Le Public à réfléchir à comment faire pour augmenter le nombre de représentations d’un spectacle. Sa solution? S’associer au théâtre Tristan Bernard de Paris et au théâtre du Chêne Noir d’Avignon. C’est ainsi qu’est né Espace Public, un projet destiné à s’inscrire dans la continuité. Les trois théâtres conçoivent ensemble des spectacles destinés à rayonner au niveau de la francophonie.

Les Faux British en chiffres

Grâce au projet Espace Public, Les Faux British en chiffres, c’est:

  • 20 artistes, techniciens et encadrement de tournée
  • 2ème tournée
  • 50 dates à Bruxelles et 39 en tournée 2017-2018

 

LES FAUX BRITISH
du 18 octobre au 31 décembre 2017 au Théâtre Le Public, à Bruxelles
theatrelepublic.be

Texte Stéphanie Linsingh / Photo Le Public

À lire sur le site Internet de Femmes d’Aujourd’hui

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.