1784867298.8dd5717.68d146b925db4abc9b063d1ae2625d61

Arsenal

Scénographie de Paysage de la disparition à l'Arsenal de Metz

Mue : Paysage de la disparition à L’Arsenal

Une immense feuille de papier recouvre l’espace dans lequel va se jouer la performance. Le danseur, Aniol Busquets Julià, se tient au bord de celle-ci. Il se glisse sous elle et c’est alors que prennent forme des paysages, qu’il crée par le dessous. Vague, banquise qui se craquelle, draps froissés par l’amour, chrysalide ou volcan en éruption, le papier est une page blanche pour l’imaginaire du spectateur.

Portrait de Francesco Tristano

Piano réarrangé : BachCage à L’Arsenal

Bach, ce sont les fugues, les passions, la musique baroque, les lignes mélodiques qui se cumulent. Cage, c’est notamment 4’33”, ce fameux morceau composé de trois tacets et dont la seule musique est celle du silence, ou Etude australe dont la partition est basée sur des cartes stellaires. Réunir les deux compositeurs au sein d’un programme promet l’intrigue.

Une Vendeuse d'Allumettes

Transie d’espoir : Une vendeuse d’allumettes à L’Arsenal

La petite mendiante d’Andersen craquera ses dernières allumettes à l’Arsenal, dans un crépitement de poésie. Loin de l’accablement ou de tout théâtre moral, la compagnie théâtrale L’Escabelle rend hommage au pouvoir de l’onirisme enfantin.