1784867298.8dd5717.68d146b925db4abc9b063d1ae2625d61

« Cherche l’amour » de Myriam Leroy, au TTO

Jeunes, vieux, expatriés, geeks, homosexuels, hétérosexuels, échangistes… Tous cherchent l’amour. Pour le Théâtre de la Toison d’Or, la piquante Myriam Leroy croque des blind dates, des couples en devenir, des célibataires désabusés qui se font la cour comme on fait le marché, parce qu’il faut bien, et parce que ça occupe, des éternels naïfs qui croient encore aux algorithmes des sites de rencontres, des fleurs bleues, des égoïstes, des romantiques, des lubriques, des pragmatiques et des désespérés.

Chaque soir, sous la direction de Nathalie Uffner, quatre comédiens talentueux revêtent les habits de ces seize personnages. Ils nous évoquent l’amour 2.0, celui des rencontres via les réseaux sociaux et les sites Internet du type adopteunmec.com. Si les saynètes caricaturales plient la salle en deux, elles laissent également transparaître une réalité sans fard à travers les fissures du quatrième mur, un peu de tendresse, ainsi qu’une part de féminisme, dont on se délecte. Une pièce idéale pour les amateurs du vaudeville et de la verve incisive de Myriam Leroy.

CHERCHE L’AMOUR
jusqu’au 23 septembre, puis du 1er au 18 novembre 2017, au Théâtre de la Toison d’Or, à Bruxelles
www.ttotheatre.com

Texte Stéphanie Linsingh / Photo TTO

À lire sur le site Internet de Femmes d’Aujourd’hui

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.