1784867298.8dd5717.68d146b925db4abc9b063d1ae2625d61

Danse

Mr Follower au théâtre Marni: grandeur et décadence cathodique

La téléréalité, adulée ou haïe, nous hypnotise. Lors de Mr Follower, la compagnie de danse Opinion Public nous plonge dans l’univers de ce genre de show et nous confronte aux dérives qui lui sont inhérentes.

Couple dansant le swing

Charleston, lindy hop, balboa, ça va swinguer !

Avec la mode du vintage qui ne s’essouffle pas, le swing connait une véritable renaissance. De plus en plus de jeunes s’essaient aux cours de charleston, de lindy hop ou de balboa. Chaussés de leurs derbies rétro, ils bouncent sur les classiques des années 20-30-40.

Relâche au Ballet de Lorraine

Plutôt crier qu’applaudir : Relâche au Ballet de Lorraine

« Apportez des lunettes noires et de quoi vous boucher les oreilles. » Voici ce que l’on pouvait lire sur l’affiche de Relâche en 1924. Il faut dire que pour l’époque, le ballet instantanéiste de Francis Picabia était novateur et déroutant.

Scénographie de Paysage de la disparition à l'Arsenal de Metz

Mue : Paysage de la disparition à L’Arsenal

Une immense feuille de papier recouvre l’espace dans lequel va se jouer la performance. Le danseur, Aniol Busquets Julià, se tient au bord de celle-ci. Il se glisse sous elle et c’est alors que prennent forme des paysages, qu’il crée par le dessous. Vague, banquise qui se craquelle, draps froissés par l’amour, chrysalide ou volcan en éruption, le papier est une page blanche pour l’imaginaire du spectateur.

In The Upper Room de Twyla Tharp

Les gardiennes de porcelaine : In The Upper Room au Ballet de Lorraine

In The Upper Room est une combinaison de deux mondes, de deux esthétiques : celle de la danse moderne et celle du ballet classique. L’œuvre s’ouvre sur deux femmes, nimbées de fumée, pointes et chaussettes rouges aux pieds, rappelant les chiens de garde en porcelaine des temples chinois. Il n’y a pas de narration à proprement parler dans le ballet de Twyla Tharp, juste des suggestions. Eprise de l’œuvre, Stacy Caddell nous parle de son travail avec la chorégraphe dont elle remonte la création.